Mot du maire

Etre ensemble dans les temps difficiles… mais aussi dans les temps heureux

Cette fin d’année est marquée par le passage du plan Vigipirate en code rouge partout en France, conséquence d’une situation internationale de tension extrême et de ses incidences tragiques en France.

Si nous, les élus, restons vigilants à ce que la situation ne se dégrade pas, nous sommes persuadés que la fin de l’année doit rester un moment de retrouvailles, de convivialité et de fête. C’est pourquoi, nous avons pris la décision de maintenir les animations liées aux fêtes de fin d’année qui donnent tant de chaleur. Cette chaleur contribue au bien-être de tous. Se retrouver ensemble, faire table commune, passer des moments festifs et conviviaux sont nécessaires à notre équilibre. Nous souhaitons également que ces animations puissent permettre de rendre le quotidien moins préoccupant. Nous serons en ce mois de décembre, comme chaque fois, aux côtés des associations pour vaincre la solitude et s’assurer que chacun ait la possibilité de trouver un lieu pour passer les fêtes.

Vous le verrez pour la dernière fois dans ce bulletin, nous avons fait de la solidarité et de la tranquillité publique des priorités de ce mandat. Nous pouvons accueillir l’autre, lui porter assistance quand c’est nécessaire, tout en assurant les conditions fondamentales de la sécurité pour tous. Pour ce faire, nous travaillons main dans la main, avec la gendarmerie, c’est un partenaire précieux, indispensable, que je remercie ici.

L’année dernière, suite aux sécheresses successives qui avaient asséché la Loire et nos jardins, nous avions décidé de faire de 2023, l’année de la préservation de l’eau. Depuis, des actions de pédagogie ont été menées auprès des habitants via entre autres l’organisation de rencontres publiques.

Les services de la ville adoptent de nouvelles habitudes de travail et nous avons dotés notre patrimoine d’outils comme les cuves et les récupérateurs d’eau de pluie. Nous désimperméabilisons les sols là où nous le pouvons pour permettre à la pluie de nourrir la végétation et nos nappes phréatiques. Nous ponctuerons cette « année de l’eau » par la signature du Manifeste de Loire visant à mieux protéger notre fleuve en lui permettant de devenir une entité juridique à part entière. Bien évidemment ces actions en faveur de la préservation de l’eau ne se limitent pas à l’année 2023, elles doivent perdurer dans le temps et des nouvelles actions verront le jour.

En 2024, réhabilitons la marche à pied et le vélo ! Notre santé est une priorité, bouger est un préalable.  Parce que nous souhaitons qu’Ancenis-Saint-Géréon soit une ville où l’on peut se promener, se déplacer simplement, une ville apaisée, nous inviterons les habitantes et les habitants à privilégier dès qu’ils le peuvent la marche et le vélo. Les mobilités actives seront à l’honneur et la ville proposera un programme d’actions pour favoriser ce type de déplacement.

Je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année lumineuses et revigorantes !

Rémy Orhon
Maire d’Ancenis-Saint-Géréon
Vice-président du département de Loire-Atlantique